Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants
Google Chrome
Firefox
Internet Explorer 10 et plus
Safari 8 et plus
La guerre des ondes

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la radio est un véritable outil d’information, de propagande voire de désinformation. Des nouvelles du front, des discours officiels ou clandestins, des messages codés ou personnels… sont diffusés quotidiennement. Utilisée à la fois par les Alliés et par l’occupant, la Radio par son pouvoir de persuasion, devient une arme de première force. En Belgique, la population a droit à deux discours : celui émis depuis Bruxelles par la propagande allemande et celui diffusé par les Belges en exil avec l’appui des forces alliées.

1940

Invasion allemande : Paul-Henri Spaak

La situation militaire par Hubert Pierlot

Le 12 mai, le Premier ministre Hubert Pierlot fait le point sur la situation militaire suite à l'invasion allemande et tente de rassurer la population.

Les Allemands prennent Bruxelles et la radio
Capitulation de la Belgique

Le recul de l'INR vers la France

L'INR fuit devant l'avancée allemande et se réfugie en France. Pendant plusieurs jours, de nombreuses nouvelles à destination des Belges seront émises depuis Lille, puis Paris, Montpellier et Poitiers. Le 28 octobre 1976, le journaliste Gérard Valet s'entretien avec Théo Fleischman, qui était directeur général des émissions françaises de l’INR avant la guerre.

La population fuit vers la France

Appel aux réfugiés en France

10 juillet 1940 : Naissance du régime de Vichy en France

28-09-1940
Naissance de Radio Belgique

Octobre 1940
Echec de la Luftwaffe face à la Royal Air Force lors de la bataille d’Angleterre

Témoignage de Georges Wauters,
Radio Belgique

1941

Retour des prisonniers en Belgique
Les travailleurs en Allemagne

6 avril 1941 : Les Allemands envahissent la Yougoslavie et la Grèce

De belles vacances en Allemagne
Propagande antisémite

"Papa, je t'envoie une grosse baise"

Au micro de Radio Bruxelles, des enfants envoient un message de soutien à leur papa, prisonnier en Allemagne.

Décembre 1941 : Echec de l'armée allemande devant Moscou
Attaque du Japon sur la base aérienne de Pearl Harbour, entrée en guerre des USA.

1942

20 janvier 1942 : La conférence de Wannsee scelle le sort des juifs européens

L'heure des auditeurs

Jacques Ysaye, musicien

Musicien sous l'occupation dans l'orchestre de Radio Bruxelles, Jacques Ysaye raconte...

La musique et les concerts à la radio
L'orchestre de Stan Brenders

16 juillet 1942 : Rafle antisémite à Paris dite « du vélodrome d’hiver »

Adolphine veut faire du cinéma

Entre les messages de propagande et les bulletins d'information orientés, se glissent musique et humour. Les petits sketchs "Adolphe et Adolphine" de Gilberte Legrand et Maury Milly font rire les auditeurs.

1943

Naissance de la RNB
Le Ministre Antoine Delfosse inaugure la RNB

La RNB émet depuis Léopoldville et New York

Orchestre de la RNB
Discours de Léon Degrelle,
au Palais des Sports de Bruxelles
20-04-1943
Apologie d'Hitler
La Saint-Nicolas sous l'occupation

31-12-1943 : Les légionnaires au front

Sur le front de l'Est en compagnie des soldats de la Légion Wallonie-SS.

Témoignage d'un commando belge

Un commando belge de retour de Yougoslavie raconte sa mission
aux côtés des Alliés.

1944

1944 : les vœux du Premier ministre Hubert Pierlot

Á toi Boche !

Chanson satirique encourageant
au boycott et au sabotage

Consignes de la RNB à la résistance belge

02-04-1944
Léon Degrelle, Légion Wallonie-SS

Léon Degrelle, à la tête de la Légion SS Wallonie, revient triomphant du front de l’Est. Radio Bruxelles n’hésite pas à lui consacrer un reportage élogieux.

Bombardements des Alliés sur la Belgique
11-04-1944
Bombardements sur Gand
22-04-1944
Hubert Pierlot à propos des bombardements

06 juin 1944 : D-Day, le débarquement des Alliés a commencé

Hubert Pierlot
annonce le débarquement

Le Premier ministre Hubert Pierlot annonce sur les ondes de la RNB, le débarquement des Alliés sur les plages de Normandie.

Radio Bruxelles répond à Hubert Pierlot

Radio Bruxelles répond violemment au message de Pierlot par une attaque en règle contre le Premier ministre. Reconstitution par le journaliste Jacques Bredael.

Les prisonniers
du débarquement

Restez calme !

Consignes à la population suite au débarquement des troupes alliées.
Reconstitution par le journaliste Alain Nayaert.

20 juillet 1944 : Attentat contre Hitler à son QG de la "Wolfsschanze"

La mission Samoyède
Paul M. G. Lévy

Samoyède : l'heure des essais

La libération approche. Vient alors l’heure des essais, même si l’exercice est périlleux : les Allemands veillent et repèrent toute émission suspecte sur les ondes. Pourtant, un opérateur va braver les interdits et tester son émetteur. Georges Hubert

Samoyède : le soutien des Alliés

Samoyède est une réussite : le réseau fonctionne et la première émission est lancée sur les ondes dès le soir du 3 septembre, à la libération de Bruxelles. Mais il faut du soutien de la part des Alliés pour appuyer et renforcer la Radio libérée en Belgique. Richard De Crick se rend donc à Paris et va plaider la cause de Samoyède devant un Etat Major un peu particulier.

2 septembre 1944
Les troupes alliées entrent en Belgique, c'est le début de la Libération.

04-09-1944
La RNB annonce la libération de Bruxelles
Le temps de la répression
Gabriel Figeys
rédacteur en chef de Radio Bruxelles